Vancouver-Mont-Dauphin, atterrissage forcé!

02-05-2010

Jeux paralympiques Vancouver 2010, Vancouver-Mont-Dauphin, atterrissage forcé!

Voilà plus d'un mois que nous sommes rentrés de Vancouver, et pas de nouvelles ! J'en conviens, ce n'est pas sérieux ;) , mais il m'a bien fallu tout ce temps pour atterrir ! Voici donc un petit résumé de cette période.

A peine arrivés en France, nous sommes allés à La Féclaz pour clore la saison de compétition par les championnats de France, où je termine second du biathlon court. Puis je passe une sale quinzaine, crevé, retour de bâton d'une saison "à bloc". Tout est rentré dans l'ordre et, bien reposé, je viens de commencer à préparer la paralympiade Sochi par quelques séances de musculation et de ski-roue.

De 2005 à 2010, j'ai simultanément appris à vivre avec la paraplégie, étudié assidûment pour ma reconversion professionnelle, et me suis entrainé sans relâche pour devenir un biathlète handisport, avec la frustration récurrente de ne pas voir de progrès suffisants, de ne pas me sélectionner pour les grands RV... Cette dernière saison, j'ai récolté les premiers fruits de la rigueur et de la persévérance, en étant enfin "dans la course" au niveau international, en participant aux trois coupes du monde de la saison, et bien sûr cerise sur le gâteau, champagne et feu d'artifice : ma sélection pour Vancouver 2010! En clair, même s'il n'y a pas eu de podium, j'étais sur un petit nuage, car je me faisais en permanence plaisir sur les skis.

Je reviendrai plus d'une fois sur ces jeux paralympiques de Vancouver, une expérience extraordinaire, mais je peux déjà dire que si par le passé ma motivation était sans faille, elle s'en trouve décuplée ! Encore merci à tous mes partenaires, en particulier à Allibert et Visages, dont le soutien financier m'a permis l'achat d'une luge nordique en carbone-kevlar, à Chabloz Orthopédie et toute son équipe pour la construction de ladite luge dans des délais records, à Patrice Sommerer et son épouse, les plus discrets et généreux des donateurs, ainsi qu'à tous ceux qui ont fait un don au club, à David mon préparateur physique qui a su me faire gagner une taille de tee-shirt malgré de sérieuses tendinites aux coudes, merci également à Gilbert Fiorletta, maire dévoué de Mont-Dauphin, aux sociétés La Pèlerine, Le Carré Médical, Veolia Propreté, Charles Queyras, Crédit Agricole... Merci enfin aux pisteurs de fond du Queyras pour leur dévouement constant, aux copains, aux voisins qui chacun à leur tour et à leur manière m'ont donné "le coup de main qui va bien".

Un petit mot pour ceux qui se sont entrainés 4 ans avec l'équipe, mais n'ont pas été sélectionnés. J'aurais souhaité qu'on y aille ensemble, quelle différence pour la France d'en emmener 2 de plus ou de moins ? Merci à toi, Jean-Paul, pour ta compagnie sur ce bout de route. On s'est longtemps tiré la bourre et j'en garde les meilleurs souvenirs ! Merci Élie pour ton humour pince sans rire !

Voici quelques photos des Jeux paralympiques, prises par Stéphanie Jallifier, guide, et Estelle Perrey, responsable administrative de l'équipe.

Partenaire handisport Agence de trekking Visages Partenaire handisport Agence de trekking Allibert Partenaire handisport Agence de randonnée La Pèlerine Partenaire handisport Rossignol Partenaire handisport Mont-Dauphin place forte Vauban Partenaire handisport Charles Queyras TP
Valid XHTML 1.0 Strict